SHAOLIN KUNG FU


                                                                                                                                              

                                                          

L'art du poing chinois est un art  millénaire. En chine le très renommé monastère de Shaolin est un haut lieu à l'origine de son développement et de son évolution au fil des siècles. De nombreuses écoles de kung fu aussi bien du nord que du sud de la chine ont subi l'influence du Shaolin .

Certains styles font références aux techniques de combat d'animaux, proposant ainsi un certains mimétisme applicable à l'homme. les styles du tigre, de la grue, du serpent, du singe, de l'aigle en sont quelques exemples, et il en existe bien d'autres . La pratique des armes telles que le bâton long , le sabre , l'épée.... fait partie de la continuité de l'apprentissage du kung fu Shaolin.

 

Ce genre de pratique nécessite donc de bonnes aptitudes physiques, aussi les cours donnés visent à acquérir une bonne flexibilité, une bonne amplitude de mouvements, puissance musculaire et rapidité d’exécution des techniques nécessaires à la pratique du kung fu Shaolin .

 

 

                                                        Les cours sont assurés par  Mathieu Vignau-Loustau

                                             ceinture noire  1er duan, diplômé  licence Staps entrainement sportif.

 

Il a débuté son apprentissage avec sifu stephan Bataloff au sein de notre école en kung fu  styles shaolin et wing chun puis complété sa formation martiale avec d'autres enseignants de kung fu, lutte, krav maga... Il a participé dans le passé a des compétitions de kungf fu au niveau régional en technique et combat où il a obtenu de très bon résultats ( plusieurs 1ere place et seconde place ).     

 

 

                                                                 programme d'enseignement

 

préparation physique :

Les cours commencerons quasi systématiquement par un travail  d'étirement, de renforcement sur les articulations, les muscles et les tendons. Des exercices visant à améliorer le fonctionnement du  système cardio vasculaire sont également proposés.

 

Le travail technique :

Il propose l'études des différentes formes d'attaque et de défense à mains nues et avec armes suivant les niveaux de pratique. Les coups de pied, coups de poing , différentes formes d'attaque de mains , coudes, genoux , contrôles et projections sont étudiés.   

   

Applications :

les techniques propres à la pratique sont mises en oeuvre au cours d'applications avec partenaire permettant ainsi d’améliorer sa capacité de défense et de contre attaque. 

 

Formes codifiées :

l'apprentissage du kung fu passe par l’étude d’enchaînements codifiés ( tao lu ) qu'il faut mémoriser et être capable de reproduire le plus fidèlement possible. Ces enchaînements mettent en oeuvre diverses techniques en déplacements dynamique  permettant ainsi d’améliorer sa coordination, ses déplacements dans l'espace, ses postures et sa stabilité, d'affiner aussi son geste et se familiariser avec un répertoire technique propre à la forme ou taolu .  C'est une étape indispensable et de grande vertue . Les taos lu avec armes tel que bâton long , sabre , épée ...sont également étudiés.  voir première vidéo exemple de forme de style shaolin en bas de page

 

Combat libre / sanda :

le kung fu moderne propose aussi sa forme de combat sportif avec des règles qui lui sont propres.

Dénommées sanda ou sanshou , elles permettent aux pratiquants qui le souhaitent d’échanger en toute sécurité avec des protections casques, plastron, gants, protège tibia et pied.

le combat sanda autorise les frappes pieds et poing au visage,au corps et aux jambes ainsi que les projection .

Le K.O est autorisé en compétition. voir seconde vidéo en bas de page.

 

L 'enseignement dans notre école restant traditionnel, cette facette de la pratique du kung fu n'est pas obligatoire

l'objectif des cours  étant de faire de vous des pratiquants de kung fu  aguerri et non des compétiteurs professionnels de sanda.

Cependant certaines personnes peuvent y trouver un moyen de gérer le stress qu'implique ce genre d'exercice,  d’évaluer leur capacité à réagir dans un cadre donné , de faire face à l'effort et la dépense énergétique que cela impose. il peut se pratiquer pour qui le souhaite simplement à l'école de temps en temps quand le niveau le permet sans but de compétition avec le contrôle nécessaire pour éviter les blessures.       

 

Cours enfants :

les cours enfants proposent d'adapter le contenu pédagogique en proposant des exercices judicieusement choisis et adaptés aux jeunes pratiquants . L’intégrité physique et la sécurité sont primordiale.

L’aspect ludique et le sérieux qu'exige la pratique sont équilibrés afin de maintenir l’intérêt pour la pratique du kung fu apportant ainsi au fil du temps une amélioration de la concentration,  de la gestion de l'espace, de la coordination gestuelle . Au delà des capacités physique et martiales, la pratique régulière développe:   la confiance en soi, la notion de respect, d'humilité et de partage collectif.