enseignement

contenu et progression

Qu'allez-vous apprendre ?

Pratiquer un art martial traditionnel c'est s'engager sur une voie qui nous apportera de réels capacités pour défendre notre intégrité physique, celle de nos proches ou autres et bien des satisfactions sur le plan physique, psychique et pourquoi pas spirituel si on le souhaite .

En contrepartie il faudra s'investir, persévérer et se laisser le temps de construire des bases solides et d'avancer à son rythme sans précipitation et continuer a se perfectionner sans cesse. La tendance actuelle visant a comparer les arts martiaux et sport de combat entre eux, la fameuse recherche "d’efficacité" est à éviter, aucun art n'est supérieur ou inférieur, seul le pratiquant à l'aise avec la pratique choisie et son implication, sa motivation feront la différence. Il est nécessaire de s'engager un certains temps afin de tirer un bénéfice certains de notre pratique, picorer des techniques à droite et à gauche dans un art, un autre, puis encore un autre... donne une fausse illusion de posséder un savoir pertinent voir miraculeux mais la quantité ou qualité perçue des techniques acquises de ci de là  n'est pas le plus important, l'essentiel est ailleurs.      

Vous allez améliorer vos capacités de réactions, d'observation, d'anticipation et d'adaptation. Développer  votre habileté au combat, votre motricité, votre coordination, votre vitesse, apprendre à générer la puissance en utilisant votre corps de façon correct,  votre notion de l'espace et vos déplacement dans celui ci et bien d'autres choses encore. L'aspect santé et les bienfaits apportés par la pratique étant tout aussi important dans la vie de tout les jours que l'aspect purement martial. 

Gei bun gong

Exercices préparatoires

SAO FA: séries d'exercices pour les membres supérieurs ( bras )

JARN FA: séries d'exercices pour coups de coude

GERK FA: série d'exercices pour coups de pied , techniques de jambe .

BO FA: séries d'exercices de déplacements et postures

YAU GONG: séries de mouvements et exercices destinés à renforcer et étirer les tendons,  articulations et les muscles.

TANG HUEN SAO: séries d'exercices avec un anneau pour développer la souplesse, la force et la puissance des bras .

Chi sao


c'est un exercice majeur du wing chun kung fu qui a pour vocation de développer les facultés d'anticipation, de ressenti, de capacité d'enchaînement et d'adaptation . Il est pratiqué avec un partenaire avec 1 bras : dan chi sao ou 2 bras: seung chi sao, en statique ou dynamique suivant le niveau .

Il ne doit pas être envisagé comme un combat et se doit d'être réalisé sans brutalité avec un maximum de fluidité sous peine de n'en tirer que peu de bénéfices. Les partenaires ont leur bras en contact et doivent adapter leurs gestes de défense et/ou de contre-attaque en fonction de la technique appliqué par le partenaire . On essaye de sentir l'énergie de l'attaque de "lire" la direction et l'intensité de la force à partir de ces points de contact .

Le chi sao peut être pratiqué sous formes codifiés pour les débutants mais le but étant de favoriser le sens de l'adaptation, la réaction et l'anticipation, la pratique en enchaînement libre: Gwo sao est préférable.

 Exercices d'applications

Ils ont pour but de développer l'habileté, de parfaire l'utilisation des techniques, créer et assimiler des automatismes qui ne sont pas forcement naturels pour le novice. Ils mettent en œuvre les blocages, les frappes et percussions avec les mains, les pieds, les coups de coude, les coups de genou ....Ils sont pratiqués en statique ou en déplacements . Le pratiquant améliore ainsi : coordination- vitesse puissance - gestion de l'espace - réactivité ...

Il faut mettre en pratique d'une manière réaliste et efficace adaptée au combat " moderne" . Les applications sont envisagées avec pragmatisme et efficacité, pas de place pour le superflu . Simplicité et détermination sont de rigueur . L'agresseur doit être mis hors d'état de nuire le plus rapidement et "simplement" possible . Si cela est possible il sera préférable de "ramener à la raison" son adversaire en limitant la violence avec des techniques de contrôles, de clés d'articulations et mise en déséquilibre. L'éventail technique du wing chun kung fu permet de trouver a coup sûr une réponse a donner à l'attaque, mais pour cela pas de magie, connaître le geste technique ne suffit pas il faut pouvoir l'appliquer au bon moment avec vitesse , puissance , détermination et précision . Pour cela , travail sur le long terme et persévérance sont indispensables .

Les formes codifiées

Les formes codifiées ( taos ) sont des séquences de mouvements enchainés qu'il faut mémoriser . Chaque degré de pratique propose une nouvelle forme à étudier . Leur étude et leur assimilation est d'une importance capitale  pour la progression. Elles contiennent toutes les  ressources et savoirs du wing chun kung fu. Les formes sont vos livres , encyclopédies, elles enseignent la méthode et la façon de faire propre au style. Les bienfaits de leur pratique ne sont pas toujours visibles et pourtant....


Qi qong

Renforcer et harmoniser l'énergie interne "le chi" utile à la pratique martiale et au maintien de la santé. Favoriser la sérénité, le calme intérieur , le bien être en général .

Pratiquer le kung fu c'est aussi s'épanouir dans la pratique. Peut être n'aurez vous pas l'occasion d'utiliser votre pratique pour vous protéger, mais elle vous apportera dans tout les cas un bien être utile à chaque jour.

1er degré : sap yee lo

Première forme à mains nues enseignée, base de self-défense, composée de 12 enchaînements composés de techniques sont issues des autres formes et principalement de la forme au mannequin de bois. Ces enchainements se font en déplacement et mettent en œuvre des techniques de blocage,  poings, pieds, coudes, genoux...

Étude de la forme des 12 voies du wing chun: sap yee lo. - Applications avec partenaire - Exercices dédiés - lay sao (cycle d'exercices) - Tang huen sao (cycle d'exercices avec anneaux en rotin )

2 eme degré: siu nim tao

Forme enseignant les concepts de base, les gestes techniques, l'importance de la posture et la stabilité, de l'intention et du relâchement. c'est la forme la plus importante du style . Elle peut être pratiquée avec différents objectifs: rythme normal avec recherche de précision dans le geste , étirements et renforcement musculo-tendineux - rythme plus rapide avec mobilisation des hanches , explosivité et intention, idée martiale plus prononcée. - rythme lent : exercice de chi kung , fluidité et décontraction, attention sur la respiration et le flux d énergie .

- Étude des 8 sections de la forme siu nim tao - Applications avec partenaire - Exercices dédiés - Dan chi sao          Luk sao - Chi sao basique - Exercices pour renforcer la puissance avec Bâton long du wing chun.

3 eme degré: chum kiu

Forme incluant l'utilisation des rotations du corps pour générer la puissance , les coups de pied, les attaques aux articulations et le travail sur le principe de la "longue puissance"

- Étude des 4 sections de la forme chum kiu - Applications avec partenaire - Exercices spécifiques - Chi sao : cycles codifiés 1 - 2 - 3

4 eme degré: biu jee

Forme qui complète les principes et idées déjà acquis incluant des frappes de coudes, des pique des doigts ... et développant principalement la puissance explosive a courte distance.

- Étude des 8 sections de la forme biu jee - Applications avec partenaire - Exercices dédiés - Cycle attaques et contrôles d'articulations, mises en déséquilibre et projections. - Chi sao  libre 

5 eme degré: mook yan jong

- Étude des 16 sections de la forme au mannequin de bois.

- Applications avec partenaire -  chi sao avancé - Combat libre protégé

6 eme degré: niveau instructeur

- Étude de la forme au bâton long double extrémité: Hang dee pang (bâton du moine) 

- Etude de la forme luk dim bun kwan Forme au bâton long ( de 2,5 m a plus de 3 m) du wing chun. utilisé avec une seule extrémité.Le maniement ressemble un peu a celui d'une lance. D'un poids considérable il permet aussi de travailler la force avec des exercices types.

- Étude de la forme des doubles épées : yee jee kim yeung dit ming dao" doubles épées de la mort" Forme aux doubles épées courtes de 40 cms environ. Le maniement se veut sobre et s'exécutecomme un prolongement des techniques a mains nues. Se sont des armes redoutables offrant de bonnes capacités de protection et des contre-attaques très rapide de part leur faible encombrement, poids et leur utilisation par paire.

- Applications

- Chi kung ( travail de l'énergie interne )